La FFMC

Depuis 1980, la Fédération française des motards en colère défend, sans corporatisme, la pratique du deux-roues motorisé. Dans un esprit de responsabilité et de solidarité, elle s’investit notamment pour le partage de la route, la sécurité routière ou encore le développement de la prévention et de la formation.

Dans cette rubrique

  • FFMC, les origines

    À l’orée des années 80, dans une France en crise, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) est née d’une idée simple : les motards doivent se regrouper et travailler ensemble s’ils veulent que (...)
  • Un grand mouvement citoyen

    Pendant plus de quinze ans, la FFMC va s’organiser et agir grâce à l’énergie de ses seuls bénévoles : refusant toute subvention de fonctionnement afin de préserver son indépendance, la FFMC et ses (...)
  • Fiers d’être en colère

    Si les motards de 1980, tout comme ceux du début de ce XXIe siècle, sont et restent en colère, ils ne sont pas enfermés dans une colère vaine ou paralysante. Cette colère, depuis près de 40 ans, est le (...)
  • Fiers d’être force de propositions

    La FFMC n’est pas réduite à sa colère. Elle transforme l’énergie des motards en expérience de société. Les idées foisonnent autour des valeurs des motards : liberté, solidarité, partage, éducation et (...)
  • Des paroles aux actes

    L’idée d’une mutuelle d’assurance est lancée des 1980 et, dans la foulée, la FFMC crée des centres de formation délivrant des permis à prix coutant, un journal moto indépendant, une coopérative d’achat (...)
  • Valeurs et statuts

    L’objectif de la Fédération Française des Motards en Colère est de fédérer les usagers des deux roues et trois roues motorisés (du cyclo au gros cube), autour des valeurs qui ont motivé sa création et (...)

| 1 | 2 |

Documents joints