Billet d’humeur : les coordinateurs de la FFMC dénoncent la motophobie !

Le 30 janvier dernier, les membres du bureau national de la FFMC et les coordinateurs d’antennes de la FFMC se réunissaient. Unanimes,ils dénoncent les mesures prises ou en gestation affectant fortement l’utilisation ou la circulation des véhicules à 2 et 3 roues motorisés (2RM) alors que, au contraire, les pouvoirs publics devraient faire la promotion de ce mode de déplacement qui présente de nombreux avantages pour ses utilisateurs et la collectivité.

En tête des motifs de rejet, les restrictions de circulation qui se développent autour des projets d’amélioration de la qualité de l’air par le biais des « Zones à faible émission » (ZFE). En effet les 2RM améliorent la fluidification de la circulation en agglomération donc favorisent une moindre pollution par une diminution des bouchons, et ne sont que très faiblement contributif de la pollution de l’air. Les motards pointent également les critères discriminant les véhicules en fonction de leur date de mise en circulation alors que leur durabilité n’est pas compromise. Enfin les conséquences sociales sur les populations les plus fragiles utilisant ces 2RM sont catastrophiques.

En parallèle certaines municipalités se prennent à rendre payant le stationnement des 2RM alors que les gabarits et masses de ces véhicules ne nécessitent aucun aménagement et n’entraînent pas de dégradation des infrastructures.

Autre sujet mobilisant les critiques, la perspective de retour du contrôle technique des 2RM au prétexte que cela profiterait à la sécurité routière. Pourtant les rapports disponibles sur les accidents de motos montrent l’inverse : seuls 0.3% des accidents peuvent être liés à l’état du véhicule. De plus, l’accidentalité moto est en baisse alors que le parc est en augmentation !

Enfin, la refonte des taxes à immatriculation des véhicules, entrée en vigueur en 2021 à l’initiative du ministère des finances (article 69 de la loi n°2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020), provoque une augmentation du coût de la carte grise pour les véhicules de plus de 10 ans que les contribuables découvrent avec colère.

Les motards et leurs responsables sont en colère ! Ils sont des citoyens au moins aussi soucieux des enjeux environnementaux et de sécurité routière que les autres. Cependant ils constatent que leurs propositions, constructives, en matière d’aménagement des infrastructures ou de formation par exemple, ne sont pas prises en compte alors que se mettent en place des politiques antisociales de répression, de sanction et de régression des libertés. Ils ne laisseront pas perdurer ces agissements.

5 commentaires

Réponse à Interfilophobe annuler
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Depuis trop longtemps, il y a des conflits entre véhicules 4 roues et 2 roues.
    À quand une véritable information et formation à tous pour partager la route avec bonheur et sécurité ?
    Quand on voit les infrastructures mises en place par l’état afin d’agir par la répression avec des moyens colossaux, au lieu d’améliorer les conditions de circulation et de route, il n’y a pas photo, la répression ne réglera jamais les mauvaises infrastructures.
    À quand d’améliorer la sécurité des motards sur les routes en France, de poursuivre ce qui a été commencé (doubler les railles de sécurité dans les virages, éviter les traçages glissants sur la chaussée, ect...).
    Non malheureusement au contraire, les ralentisseurs ne sont pas aux normes, la vitesse n’est plus adaptée dans le contexte routier, pourquoi nous devrions rouler à 80 kmh comme les voitures et les camions, alors qu’il serait plus judicieux que la limitation de vitesse soit de 80 kmh pour les camions, 90 kmh pour les voitures et 100 kmh pour les motos.
    Nous n’avons pas fini de nous faire respecter de l’état et pour cela de manifester pour notre existence, notre sécurité et l’avenir du 2/3 roues...

  • Interfilophobe 1 réponse Permalien

    Vous devriez revendiquer des pots d’échappements qui cassent moins les ***** quand vous circulez en ville plutôt que de pleurnicher pour l’interfile
    Vous croyez que tout le monde vous vois arrivé quand vous êtes entres les voitures pour "aller plus vite", que tout le monde va se décaler de quelques centimètres pour laisser passer messieurs et leurs deux roues ?
    Chacun sa voie c’est pour tout le monde pareil

    • Là, vous faites l’amalgame entre ceux qui roulent full barouf et le reste de la population motarde qui respecte les règles de bruit. Ca en dit long sur votre niveau ... d’autant plus que la FFMC a fait paraître sur ce même site bon nombre d’articles sur le bruit. Il suffit de chercher pour les trouver et de s’informer sur la position de la FFMC.

      Idem pour l’interfile, tous les avantages y sont mentionnés ... et même que les automobilistes en ont finalement.

      Décidemment, ce n’est pas avec des gens comme vous, que la sécurité routière va progresser ...

  • Déjà illogiques en 2000, la commission circulation routière pendant les jo à Paris ( oui, on est les plus balèzes en création de commissions, d’ailleurs il doit y avoir une option commission coefficient 9 au bac, passons) avait de super z’idees : les JO attireront 50.000 touristes de plus donc le logement de ces gens ne nous concerne pas, il y a un manque d’hôtels pour les loger (...) et pour les transporter pour assister aux épreuves démarrant à 9.00h, qu’est il prévu ?
    hé bien il n’auront qu’à prendre les bus qui sont bourrés à craquer à cette heure là. En mettre plus ?
    Maaaiiiis vous n’y pensez pas ?
    Créer un service de navettes ?
    Mais vous n’y pensez pas !
    Créer de nouvelles licences de taxi ?
    idem Mais vous n’yyyyy ...
    les VTC qui arrivaient sauvagement sur le marché allaient " régler " ce souci.
    et, résultat ? La commission devait se réunir pour ... je ne sais pas car le but de la création d’une commission est très étudié : faire perdre du temps, de l’énergie aux bonnes volontés puis communiquer les propositions à une commission d’études qui elle classera le dossier dé-fi-ni-ti-ve-ment. Ce fut fait

  • Antisocial tu perds ton sang froid...
    de l’album "Répression" enregistré en février 1980 décidemment les faits sont têtus..