Les atouts de la moto et les propositions de la FFMC

La FFMC s’engage pour la prise en compte du deux-roues motorisé (2RM) dans la transition écologique et énergétique (TEE), et note que le 2RM présente d’ores et déjà de nombreux avantages comme mode de déplacement urbain et péri-urbain

Avant tout motards, nous nous intéressons au domaine des transports terrestres, en travaillant nos propositions pour nous adapter aux enjeux de cette « transition énergétique et écologique », tout en sauvegardant notre passion : la moto.

La FFMC note que le 2RM présente déjà les caractéristiques d’un mode de déplacement urbain et péri-urbain idéal du point de vue écologique :
- Sobriété énergétique,
- Optimisation de l’espace urbain,
- Empreinte carbone réduite,
- Utilisation moindre de ressources,
- Facilité de circulation et de stationnement,
- Utilisation du réseau routier existant sans nécessiter d’investissement particulier, ni contribuer significativement à sa dégradation...

Loin de se contenter de cette situation à l’avantage du 2RM, la FFMC encourage les constructeurs à proposer une offre de modèles variée et attrayante réduisant davantage encore l’empreinte écologique du 2RM. A ce titre, elle constate que de larges marges de progression sont encore possibles pour réduire les émissions polluantes des 2RM thermiques et souhaite en même temps voir se développer une offre alternative à la motorisation thermique sur le secteur des motos et autres véhicules extra-urbains.

Pour autant, la transition écologique et énergétique nécessite bien plus qu’une « prime » : l’organisation de filières, la standardisation des formats, bornes de recharge, l’éco conduite, la lutte contre l’obsolescence programmée, pour des motos "durables"... sont autant d’éléments sur laquelle la FFMC va formuler des propositions. En l’attente, il est nécessaire de rendre positifs et attractifs tous ces enjeux pour en favoriser l’appropriation par tous.