Contre la limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire, signez la pétition !

Accueil > Actualités > L’actualité nationale > FEMA : réunion entre les motocyclistes et la Commission européenne

FEMA : réunion entre les motocyclistes et la Commission européenne

vendredi 18 janvier 2019

Le meilleur endroit pour parler de l’amélioration de la sécurité routière des motocyclistes européens est la Commission européenne. C’est donc là que la FEMA est allée.

Une équipe FEMA a eu une réunion de haut niveau avec Matthew Baldwin, le nouveau directeur général adjoint chargé de la mobilité et des transports et coordinateur européen pour la sécurité routière et la mobilité durable. Fotini Ioannidou et Casto Lopez Benitez de l’unité « Sécurité routière » de la Commission européenne étaient également présents.

De gauche à droite : Casto Lopez Benitez, Matthew Baldwin, Dolf Willigers, Fotini Ioannidou et Jesper Christensen. (Photo Wim Taal - FEMA)

L’ordre du jour portait sur la directive sur la gestion de la sécurité des infrastructures routières (RISM), le règlement général sur la sécurité (GSR) et le règlement sur la sécurité des piétons (PSR), l’assistance à la vitesse intelligente (ISA), la troisième directive sur les permis de conduire (3DLD), la formation post-permis et d’autres sujets mineurs.

L’atmosphère de la réunion était excellente, notamment parce que la FEMA a pleinement soutenu la Commission européenne dans les domaines de la directive sur la gestion de la sécurité des infrastructures routières (RISM), du règlement de sécurité générale et du règlement sur la sécurité des piétons. Une question se posait sur la possibilité de différentes limites de vitesse pour les motos et les voitures. La FEMA a expliqué à la Commission européenne que ce n’était pas une bonne idée et même qu’une telle mesure pouvait être dangereuse pour les motocyclistes. Interrogés sur les principaux besoins des motocyclistes en matière d’infrastructures routières plus sûres, nous avons indiqué que les principaux obstacles étaient des barrières plus sûres, des bords de routes sans obstacles et une adhérence suffisante sur les routes. Nous avons également promis de fournir à la Commission une liste complète des besoins.

En ce qui concerne l’assistance à la vitesse intelligente, nous avons convenu que nous sommes ouverts à la discussion à ce sujet, tant que le contrôle de la vitesse reste sous le contrôle du motard conducteur. Ici, les points de vue de la Commission européenne et de la FEMA n’ont pas différé. Ce sera réglé plus tard.
À propos de la troisième directive sur les permis de conduire, nous avons expliqué que le système actuel, en particulier l’accès par étapes au permis A complet, n’est pas un succès et entraîne des coûts plus élevés pour les nouveaux conducteurs. Cela conduit à plus d’accidents de conducteurs sans permis. Cela amène également les gens à trouver des moyens de contourner les trois étapes, ce qui ne pouvait pas être l’intention. La FEMA a expliqué que si un système d’accès par étapes doit être mis en place, nous avons besoin d’un système plus simple comportant moins de tests. Nous sommes tous d’accord sur le fait que la formation après le permis peut être bénéfique pour la sécurité routière si elle est bien faite, mais l’accent devrait en général être mis sur la capacité des conducteurs à conduire en toute sécurité dans la circulation. En outre, les formations post-permis ne doivent pas se faire au détriment d’une bonne formation initiale.

La Commission européenne a également exprimé le souhait d’une bonne coopération dans le monde de la moto, mais surtout d’une bonne coopération entre les organisations de motocyclistes et d’autres organisations d’usagers de la route vulnérables, tels que les piétons et les cyclistes. Bien entendu, la FEMA entretient déjà des contacts réguliers avec la Fédération européenne des cyclistes (ECF) à propos d’opinions et d’intérêts communs ; à petite échelle, nous coopérons déjà avec l’ECF.

Ont assisté à la réunion :

Matthew Baldwin - Directeur général adjoint pour la mobilité et les transports et coordinateur européen pour la sécurité routière et la mobilité durable
Fotini Ioannidou - Chef de l’unité Sécurité routière
Casto Lopez Benitez - Responsable des politiques de l’unité de la sécurité routière

Jesper Christensen - Secrétaire général du SMC (la plus grande organisation membre de la FEMA)
Dolf Willigers - Secrétaire général FEMA
Wim Taal - Chargé de communication FEMA

Voir en ligne : L’article en anglais sur le site de la FEMA

Comment aider ? Nos actions sont destinées à tous les motards. Pour contribuer à les faire vivre ponctuellement, faites un don.

FFMC Editions de la FFMC Assurance Mutuelle des Motards Association pour la formation des motards FFMC Loisirs Commission Stop Vol Commission Juridique Commission ERJ2RM - Education Routière Jeunesse Fédération Européenne des Associations Motocyclistes